LE YAK

Le yak fait partie de la famille des bovins. Il est originaire des hauts plateaux de l’Himalaya où il vit entre 3000 et 5000 mètre d’altitude. On trouve aussi ses animaux dans d’autre pays d’Asie comme la Mongolie, Chine et bien d’autre pays encore.

Le yak est utilisé comme animal de somme. Il ravitaille en matériel ou nourriture les villages qui sont inaccessibles avec des véhicules. Dans des pays comme la Mongolie le yak est aussi utilisé pour déplacer le campement des nomades.

La laine
Chaque hiver, le yak développe une épaisse couche de laine qu’il perd chaque printemps fait son retour. C’est une laine chaude qui peut être utilisée filée ou sous forme de feutrage. Le yak peut être de couleur noir, blanc ou brun.

La viande et le lait
Le yak est également utilisé pour sa viande, et son lait.

|

Le caractère du yak est calme et réfléchi mais c’est un animal qui reste quand même assez sauvage ce qui le rend un peu craintif. Il observe et analyse la situation avant d’agir. Il faut toujours être attentif lorsqu’on travaille avec eux. Ils créent et transmettent une ambiance de caravane forte et agréable se qui emmène tout le monde dans un voyage magique.

Un pied montagnard, observateur et stoïque, avec un bon sang froid sont des caractéristiques qui définissent le comportement du yak lorsqu’il évolue en montagne. Il gère bien les situations délicates, et il a une bonne endurance.

Le mâle peut porter jusqu’à 80 kg et la femelle 50 kg pour autant qu’elle ne soit pas portante. Ils peuvent marcher entre 5 et 7 heures lorsqu’ils sont bâtés.

|

Le caractère du yak est calme et réfléchi mais c’est un animal qui reste quand même assez sauvage ce qui le rend un peu craintif. Il observe et analyse la situation avant d’agir. Il faut toujours être attentif lorsqu’on travaille avec eux. Ils créent et transmettent une ambiance de caravane forte et agréable se qui emmène tout le monde dans un voyage magique.

Un pied montagnard, observateur et stoïque, avec un bon sang froid sont des caractéristiques qui définissent le comportement du yak lorsqu’il évolue en montagne. Il gère bien les situations délicates, et il a une bonne endurance.

Le mâle peut porter jusqu’à 80 kg et la femelle 50 kg pour autant qu’elle ne soit pas portante. Ils peuvent marcher entre 5 et 7 heures lorsqu’ils sont bâtés.

NOS YAKS

– Balu né en 2016, c’est un magnifique yak de couleur blanche et noir. Il est calme, imposant et majestueux. C’est l’élément essentiel pour le troupeau et pour moi. Il est arrivé au Levron à
l’âge de 2 ans. Je suis très fière de lui.

 

– Yahi Nuur né en 2018. Est arrivé dans notre troupeau au printemps 2021. Il vient de l’élevage de Embd. Yahi est un yak sans corne avec un magnifique pelage noir bouclé. Le yak sans cornes est originaire de Mongolie. Son caractère est plutôt calme. Dans l’élevage où il est né, il n’a jamais travaillé ou fait du portage. Il est donc en apprentissage. Mais je crois en lui.

– Surya est le premier veau né dans mon troupeau. Elle est née en 2012 donc la plus âgée.
C’est une femelle calme adorable et courageuse. Les femelles sont plus petites physiquement que les mâles, mais elles prennent plus facilement des initiatives quand il y des obstacles à traverser.

 

– Naé et Kanchi ont 2 ans et sont les deux derniers veaux arrivés dans notre troupeau. Nées au Levron le même jour en 2019, elles sont encore très craintives mais pourtant bien curieuses. Elles répondent souvent en premier quand je les appelle. Elles prennent gentillement la route avec nous durant les sorties.

 

Jawang est le dernier arrivé dans notre troupeau. Il a une belle histoire en lui. Le lien créé avec la propriétaire qui l’a vu naître et grandir était particulier. Tout le troupeau et moi avons décidé de reprendre le flambeau pour prendre soin de lui. Il est né en 2019, c’est un magnifique yak noir.